Serendip Sale

...

Translate

mardi 7 juillet 2015

Catégories :

Routes de rencontre

Share

Possible rencontre

« Queen Mary 2 05 KMJ ». Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Mais comment savoir si une rencontre est imminente ? Certes on participe à un rallye pour rencontrer des gens, mais seulement aux escales. En mer nous faisons tous ce qui est en notre pouvoir, pour ne rencontrer aucun autre bateau; autrement dit pour éviter l'accident.

Mais comment savoir si un autre bateau pourrait nous "toucher" ? et bien simplement, si notre route et la sienne se croiseront en un même point, au même moment... vite dit mais peut-être plus compliqué à prévoir en pratique, c'est ce que nous allons voir plus loin.

Prenons le train

Imaginez-vous assis dans un train regardant par la vitre des poteaux  le long de la voie, plus loin une route bordée d'arbres  avec une auto rouge.

Le décors étant planté, intéressons-nous aux poteaux. Apparemment, pour nous, ils donnent l'impression de filer en direction de l'arrière du train, à la vitesse de notre locomotive. Les arbres au bord de la route donnent l'impression de se déplacer moins vite, car ils sont plus éloignés que les poteaux. Enfin la voiture rouge, qui en réalité roule à la même vitesse que le train, nous apparaît immobile, mais en suivant des yeux la voiture on voit que les arbres qui sont derrière la route se "déplacent".

Un moment, réfléchissons à  ce que veut dire "se déplacent". En fait je dois tourner la tête pour suivre ces objets; autrement dit l'angle sous lequel je les vois change. Cet angle s'appelle un "gisement". Cet angle varie donc moins vite si un objet est eloigné.

De tout cela on peut conclure qu'en fait ce qu'on voit est la résultante de la combinaison des mouvement des objets et celle de notre propre véhicule.

En mer

Imaginons que nous soyons en mer et en regardant vers la côte, nous voyos un bateau. Va t'il nous toucher ? Devons-nous modifier notre route pour l'éviter ? ou pouvons-nous continuer notre route sans nous inquiéter? Comment le savoir ?.

Suivons des yeux le bateau et regardons en même temps l'arrière plan, ici la "magie" va s'exercer :
soit l'arrière-plan (ici la côte) défilera vers l'arrière du bateau, ceci indique que nous allons passer derrière le bateau en question.

Par contre si l'arrière plan défilait vers l'avant du bateau, nous passerons devant. Plus le mouvement apparent est rapide plus loin nous serons du bateau au moment où nos routes se croiseront.

La dernière possibilité est que en suivant le dit bateau des yeux, l'arrère plan semble immobile... Là nous avons une route de rencontre avec l'autre bateau et devront adapter notre course comme prévu par le Règlement (RIPAM).

En haute mer, loin des côtes les nuages, les vagues ou les étoiles peuvent fournir des arrières plans valables. A défaut, on peut se servir du compas qui se trouve dans les jumelles. Mais ça c'est une autre histoire.

Henri



0 comments:

Enregistrer un commentaire

Envoyez-nous vos commentaires