Serendip Sale

...

Translate

dimanche 20 mars 2016

Catégories :

Terre en vue (par Pauline Ducept)

Share


Sept heures du matin en Martinique, le 4 février. Ça fait quelque chose de voir une terre après vingts quatre jours d'Océan à perte de vue! Surtout être accueillie par des montagnes vertes aux pentes douces, si chaleureuses. Cette nuit la mer pour nos derniers quarts était paisible, une houle tranquille nous accompagnait. En début de nuit, j'ai fait mon quart entourée des millions d'étoiles tapissant le ciel, pas encore de bateau à l'horizon. Je reprend le quart à six heures du matin, il fait encore nuit noire. L'aube pointe le bout de son nez, laissant découvrir les couleurs de notre terre d'accueil et quelques barques de pêche à bâbord.
Soleil rougeoyant puis jaune or. Les oiseaux qui se faisaient rares sur l'océan tournoient en altitude au-dessus du bateau.
Le captain se lève, annonce "on va commencer à s'organiser pour l'arrivée" après avoir chanté sa chanson créole " Adieu marin..."

Par Pauline Ducept


0 comments:

Enregistrer un commentaire

Envoyez-nous vos commentaires